ARCHITECTURE, URBANISM & DESIGN

YUL/MTL

Philippe Poullaouec-Gonidec, Sylvain Paquette, and Patrick Marmen  

 

$40.00

This book describes the innovative approach to landscape infrastructure planning that was used for the YUL/MTL: Moving Landscapes initiative held in Montreal. 

 Ce livre décrit l’approche innovante utilisée à Montréal pour la planification des paysages d’entrée de ville dans le cadre du processus d’idéation YUL/MTL : Paysages en mouvement. 

 

 

Specifications

Size: 
7 x 9" Portrait
Pages: 
265
Binding: 
Flexibound
Publication date: 
Summer 2015
ISBN: 
For the English version: 978-1-940743-09-7 Pour la publication française: 978-1-943532-08-7
Rights world: 
Available
Co-editions: 
Also Available in French
Overview: 

How do the results from an ideation process stemming from an international ideas competition and a design workshop create the backbone of a collaborative planning project? The present work intends to demonstrate that creative engagement in a territorial planning process that assembles and brings together the territorial stakeholders’ viewpoints, while allowing visualization and implemention of that vision.

It is important to stress straightaway that this initiative of the Chair in Landscape and Environmental Design, from the University of Montreal (CPEUM), and of the UNESCO Chair (CUPEUM) from the same institution was held with the support and collaboration of the ministère des Transports du Québec. In this respect, this department is a pioneer in Québec, and even in North America, supporting in the context of a highway project, the key role of ideation through consultation, mobilization, and building awareness amongst territorial stakeholders. By focusing on inclusive ideation work that is not meant to retain a general idea but an “atlas of possibilities”, as suggested by the jury of the YUL/MTL: Moving Landscapes ideas competition, directed by Édouard François, Architect and Urban Planner, the position of this approach will help to ensure a dialogue between everyone.

An original use of this “atlas of possibilities” is put forward in this book to formalize the design principles and criteria, as well as to create sensible and coherent urban planning scenarios with a view toward implementing future projects along an infrastructure corridor.

This question of the meaning given to the territory is one of the essential challenges of a requalification project for the city entrance highway corridor. Therefore, the YUL/MTL: Moving Landscapes project reminds us of the importance of determining this requalification project on a territorial basis, because mobility carries in itself an experience that involves placing the crossed and lived places onto a landscape.

The initiative presented in this publication thus contributes to shedding new light on current thought about landscape, urban mobility, and the city entrance concept. We hope that the contribution and benefits from this collaborative planning exercise can inspire the implementation of future projects in Montreal and the development of similar processes elsewhere in the world.

Aperçu de l’ouvrage

Comment les résultats d’une démarche d’idéation issue d’un concours international d’idées et d’un atelier de design peuvent-ils être fédérateurs d’une démarche concertée ? Le présent ouvrage entend précisément démontrer qu’un engagement créatif dans un processus de planification territoriale assemble et rassemble les points de vue d’acteurs territoriaux tout en permettant de mettre en images et en projets les mots d’une vision.

Il importe de souligner d’emblée que cette initiative de la Chaire en paysage et environnement de l’Université de Montréal (CPEUM) et de la Chaire UNESCO (CUPEUM) de la même institution a été menée au départ grâce à l’appui et à la collaboration du ministère des Transports du Québec. À ce titre, ce ministère fait figure de pionnier au Québec, voire en Amérique du Nord, en soutenant, dans le contexte d’un projet autoroutier, le rôle clé de l’idéation dans un esprit de concertation, de mobilisation et de sensibilisation des acteurs territoriaux. En misant sur un travail d’idéation inclusif, soit celui de retenir non pas une idée maîtresse, mais un cahier de possibilités, tel que suggéré par le jury du concours YUL/MTL : Paysages en mouvement présidé par l’architecte et urbaniste Édouard François, le positionnement de cette démarche aura permis d’assurer ce dialogue entre tous.

Une utilisation originale de ce champ des possibles est mise de l’avant dans le présent ouvrage afin de formaliser des principes et des critères de design, de même que pour créer des scénarios d’aménagement porteurs de sens et de cohérence dans l’optique de la réalisation des projets à venir le long de ce corridor d’infrastructure. Cette question du sens accordé au territoire est l’un des enjeux essentiels d’un projet de requalification d’un corridor autoroutier d’entrée de ville. Ainsi, le projet YUL/MTL : Paysages en mouvement.

L’initiative restituée dans cette publication contribue ainsi à jeter un éclairage nouveau sur la réflexion actuelle en matière de paysage, de mobilité urbaine et de concept d’entrée de ville. Il est à souhaiter que l’apport et les retombées de cet exercice de planification concertée puissent inspirer dans le futur la réalisation de projets concrets à Montréal comme l’élaboration de démarches similaires ailleurs dans le monde.

About the author: 

 

Philippe Poullaouec-Gonidec is Director of the Chair in Landscape and Environmental Design and of the UNESCO Chair at the University of Montreal. A landscape architect and environmental designer, he is professor at the School of Landscape Architecture of the University of Montreal, where he was director from 1991 to 1996. He chairs a network of 23 academic institutions around the world to promote interdisciplinary research and multicultural dialog on the future of urban landscapes. Pursuing his interest in contemporary art, he was co-founder and artistic-director from 2000-2003 of the Métis International Garden Festival.

Sylvain Paquette conducts research at the Chair in Landscape and Environmental Design. He completed a PhD in Environmental Design at the University of Montreal and is currently Associate Professor at the School of Landscape Architecture of the University of Montreal. His expertise resides in landscape sociology, which examines landscapes from social and cultural perspectives. He has contributed to the renewal of landscape and planning studies, with regard to both theory and methodology, among others by developing landscape management tools.

Patrick Marmen is a research officer at the Chair in Landscape and Environmental Design and studio instructor at the School of Landscape architecture of the University of Montreal. Primarily interested in developing and improving the urban planning mechanisms that promote design quality in architecture and urban design, he was the professional advisor for the YUL/MTL: Moving Landscapes international ideas competition. He holds a Master in architecture from Laval University. 

À propos des auteurs :

Philippe Poullaouec-Gonidec est directeur de la Chaire en paysage et environnement ainsi que de la Chaire UNESCO en paysage et environnement de l’Université de Montréal. Architecte paysagiste et plasticien de l’environnement, il est professeur titulaire à l'École d'architecture de paysage de l'Université de Montréal où il a été directeur entre 1991 et 1996. Il dirige un réseau scientifique comptant plus d’une vingtaine d’institutions universitaires à travers le monde afin de promouvoir une recherche interdisciplinaire et un dialogue interculturel sur le développement des paysages urbains. Il a reçu en 2005 l’un des cinq prestigieux prix de recherche Trudeau (Lauréat de la Fondation Trudeau) en reconnaissance de sa contribution remarquable aux questions d’intérêt public dans le domaine de l’architecture de paysage. Poursuivant son intérêt pour l’art contemporain, il a été cofondateur du Festival international de jardins de Métis. En 2007, il a reçu les insignes de chevalier dans l’Ordre des Arts et des Lettres de la France.

Sylvain Paquette est chercheur à la Chaire en paysage et environnement ainsi qu’à la Chaire UNESCO en paysage et environnement de l’Université de Montréal depuis 2005. Ayant complété un Ph. D. (aménagement, 2001) à l’Université de Montréal, il est actuellement professeur agrégé à l’École d’architecture de paysage de cette institution. Ses travaux s’inscrivent dans le domaine de la sociologie des paysages et abordent en ce sens la question du paysage comme un phénomène de valorisation sociale et culturelle des territoires urbains et périurbains. Ces contributions à la recherche diffusées à l’échelle nationale et internationale ont participé au renouvellement des approches en études paysagères et en aménagement du territoire, sur le plan des cadres conceptuels, des perspectives méthodologiques comme sur le plan des stratégies et des outils de gestion des paysages.

Patrick Marmen est agent de recherche à la Chaire en paysage et environnement de l’Université de Montréal et chargé de formation d’ateliers de design à l’École d’architecture de paysage de cette institution. Intéressé par le développement et l’amélioration des processus de planification qui favorisent la qualité du design en architecture et en design urbain, il a agi principalement à titre de conseiller professionnel pour l’élaboration et la coordination du concours international d’idées YUL-MTL : Paysages en mouvement. Il détient une maîtrise en architecture (M. Arch) del’Université Laval.